Cette année a débuté comme beaucoup d'autres sous la fatigue d'un lendemain de grosse fiesta, dans lesquelles évidemment je dépasse les limites (aisément, largement....). Mais pour la première fois, après le départ des invités le lendemain, je ne me suis pas vautrée sur le canapé, ressasant idées noires post-soirée, celles qui se pointent illico lorsque nous sommes manipulés par la fatigue et par la descente d'alcool... Non, hier j'ai médité.... pour la première fois sur une...